Zoom sur la signalétique des cônes

Cône orange, plot ou tout simplement cône de signalisation, ces objets en plastique ou en PVC de forme conique ont toujours été synonymes de sécurité. Afin de délimiter une zone à risques, une zone de travaux, ou de réparation, etc., les cônes de chantier sont constamment utilisés pour avertir les usagers et les ouvriers. Explications.

Signalétique des cônes : quand est-ce nécessaire ?

À l’aide de ces cônes orange rayés d’une bande blanche, l’on délimite facilement une zone. D’une grande praticité, vous pouvez les positionner à votre guise. Cette signalisation temporaire est utilisée dans de nombreuses circonstances, notamment :

— La délimitation d’une zone de travaux.

— La délimitation d’une zone sensible.

— Le signalement d’un obstacle à risques.

— Afin de signaler la nouvelle route à suivre. Sur voie publique, les cônes indiquent aux automobiles ou aux piétons la nouvelle route à suivre. Cette démarche est souvent associée à une ligne jaune peinte sur la route afin d’indiquer le chemin à suivre. Découvrez une vaste gamme de matériel de sécurité chez IDequip

Comment délimiter une zone à l’aide de cône ?

Comment définir une zone de travaux efficacement grâce à des cônes ?
La réponse en 5 points :
Si la zone est d’une superficie assez petite, encerclez celle-ci (avec une marge de sécurité si la zone est sensible). Si la zone longe un bord de route par exemple, délimiter toute la zone à l’aide de cône en respectant une marge de sécurité sur les côtés. Au niveau des deux extrémités, la marge sera plus large et plus longue. En cas de travaux de nuit, utilisez des cônes réfléchissants. Les cônes qui délimitent des travaux sur voie publique doivent être bien visibles (cônes de classe 1 ou 2) pour une signalisation routière pour encore plus de précisions dans la délimitation, l’on utilise des crochets à mettre sur la pointe du cône afin d’y accrocher une chaîne. Ainsi, vous aurez à disposition une barrière de sécurité efficace et précise.

Pourquoi les utiliser ?

La sécurité avant tout ! Il est nécessaire de délimiter une zone de sécurité pour que les piétons soient avertis d’un danger quelconque. Le but principal étant d’interdire l’accès aux personnes non concernées par les travaux de pénétrer dans la zone délimitée grâce à cette barrière de sécurité. Sol glissant, ou sol potentiellement dangereux, les cônes sont utilisés, dans ce cas, pour avertir les usagers de la zone à risques à ne pas franchir. Les personnes averties seront donc en mesure de prendre des précautions pour contourner la zone. Les cônes de signalisation sont également utilisés lors d’accident. Cette manœuvre est nécessaire pour éviter aux automobiles de potentiellement percuter le véhicule accidenté.

Les idées pour protéger l’extérieur de votre maison
Top 5 des accessoires afin de rouler en toute tranquillité